Ce printemps, je souhaitais me coudre une veste en jeans. 

J'ai choisi le modèle Topaze d'Histoire de Coudre, taille 36.

Ce projet est un sacré défi technique. Il y a quand même 14 pièces différentes dont 27 pièces découpées ! 

 

veste topaze 1

jean marché aux tissus du Luxembourg; fil cordonnet MT; boutons jean Mercerie-Extra; pression kam; fil mouliné DMC; flex 

 

 

Pour les surpiqûres, j'ai utilisé une aiguille spécial jean taille 100, ainsi qu'un fil cordonnet. J'ai utilisé ma MAC en augmentant la tension du fil supérieur.

A noter, une petite erreur dans le patron. Lors de l'assemblage, les poches devraient dépasser de 2 cm par rapport au panneau milieu devant ce qui n'est pas le cas. Il faut donc décaler les crans de 2 cm vers le haut. L'information m'a été communiquée par la créatrice après demande.

Grosse difficulté pour faire mes boutonnières automatiques. Ma MAC n'appréciait pas toutes ces épaisseurs... Mais en lui parlant gentiment, j'y suis arrivée ! ;)

Par contre, la pose des boutons jeans (achetés chez Mercerie-Extra), n'a posé aucun souci. J'ai fait le choix de mettre des pressions kam au niveau des poignets pour plus de confort à cet endroit-là.

 

veste topaze 2

 

 

veste topaze 3

 

Ma veste est brodée dans le dos.

C'est un modèle de DMC, que vous pouvez retrouver gratuitement sur leur site. (Beatrick- Lover's Eye Plant)

J'ai choisi la couleur rouge (666) et verte (701). J'ai utilisé aussi du thermosoluble.

 

veste topaze 4

 

 

veste topaze 5

 

Le col à l'intérieur est cousu par des points invisibles à la main. J'ai également mis ma petite signature...

 

veste topaze 6

 

Cette veste m'a accompagné lors de notre voyage à Oslo. 

 

veste topaze 7

 

 

veste topaze 8

 

Sur le toit de l'Opéra d'Oslo !

 

veste topaze 9

 

 

veste topaze 10

 

A l'intérieur, un vaste foyer éclairé naturellement, avec vue sur le fjord. Magnifique !

 

veste topaze 11

 

Bel après-midi à vous !